Journaliste, Mikaël Herviaux travaille pour divers titres de la presse régionale et nationale, couvrant pour l’essentiel l’actualité culturelle hexagonale (théâtre de rue, musique, littérature…).

Ses années madrilènes le liant inévitablement à la langue de Cervantès, il a également réalisé quelques reportages en Bolivie, au Guatemala et au Salvador.

Il a traduit de l’espagnol le livre de Joan Jara, Victor Jara, un chant inachevé (ed. Aden, 2007), contribuant à exhumer de l’oubli le chanteur et metteur en scène chilien assassiné par les sbires de Pinochet après le Putsch de septembre 1973.

L’auteur signe avec MOP son premier roman.