La flémingyte aiguë
Léa Arthemise

 

 Isbn : 978-2-918406-20-4

Septembre 2011 - 124 pages - 14€

 

 

Egalement en vente

Amazon

Fnac

Autres points de vente

 

 

Recension presse

 

La flémingyte aiguë se caractérise par une inflammation des synapses sur un sujet végétatif, et/ou un régime totalitaire copiant et accroissant les failles d’un système de société proche de l’implosion.

C’est ce que pense Léonie Garzon.

Peut-être qu’elle regarde trop la télé.

Peut-être que les trains la font dérailler au point de rêver d'une autre réalité, contrôlée par un proctologue de garde qui tremperait dans des histoires pas nettes, où les stéréotypes se feraient descendre en pleine rue devant des policiers désabusés, où le Mexique serait la porte à côté.


 

 


 

Livresque du Noir : Pitch de l'auteur

Entretien avec Léa Arthemise réalisé par Caco - Unwalkers 

Unwalkers : [...] Le tout servi par une écriture qui revisite nos expressions toutes faites et les clichés de polar et séries B ! Quand je vous disais que ce livre est rafraichissant ! Le style est attachant et drôle (et oui, les livres drôles ne sont pas forcément niais, qu’on se le tienne pour dit) et l’art de jongler avec les mots et les attentes des lecteurs nous entrainent de fausses pistes en évidences. Moi je dis : « Chapeau » !

Les polars de Mika (24-10-11) : Nouvelle pépite des éditions Kyklos, La flémingyte aiguë est un roman hors du commun, totalement déjanté et hilarant à de nombreux moments. Sorte de rêve animé, le récit se voit pourvu de personnages totalement originaux voire même parfois loufoques dotés de noms rappelant bien souvent des références connues.
Donner un sens à l'histoire serait comme tenter de vous expliquer l'un de mes rêves les plus étranges et excentriques.  Des rebondissements à gogo, toujours plus fous les uns que les autres, des situations insolites et inexplicables ...
Court roman mais fort en surprise, La flémingyte aiguë étonne quand on sait qu'il s'agit du premier roman de l'auteure. Pourvu d'une narration atypique et intéressante, le roman se laisse découvrir page après page, offrant un moment de lecture délicieux chargé d'humour et de tendresse.
La flémingyte aiguë c'est un peu comme un rêve que l'on peut faire après avoir visionner de nombreux films policiers et comédies pendant toute une journée. C'est une interprétation inconsciente d'un mélange de références décrite par une plume légère et un style tout à fait approprié.

Partage Lecture

Cassiopée (4-10-11) : [...] mon cerveau est resté sur le qui vive pendant toute la lecture. Pas tellement pour l’histoire elle-même mais plutôt pour la façon dont elle est amenée. De nombreuses références « cachées » ou déguisées, qui vous font penser « ce nom me dit quelque chose, c’est quoi, c’est qui ? »…
A ce moment là deux options : celle de la flémyngite aiguë : je passe et je continue…
Ou celle du « triturage » de cerveau : je veux comprendre, je cherche, je prends le temps…
J’aime bien jouer… J'ai choisi la seconde solution [...]
C’est une lecture aisée, dotée d’un humour qui  « n’en fait jamais trop » et qui vous apporte le sourire aux lèvres par l’écrit mais aussi par les situations évoquées…
Il est indéniable que l’auteur a des connaissances dans différents domaines culturels et je trouve habile d’avoir su intégrer dans un roman, teinté d’intrigue policière, de nombreuses indications nous donnant le souhait d’aller plus loin qu’une simple lecture linéaire…

Yaki (5-10-11) : Voilà un roman bien étrange et à mon avis, on aime ou on n’aime pas ! je me place dans la première catégorie. [...] un livre curieux, une sorte d’ovni littéraire…

Les lectures de Skritt (17/10/11) : [...] L’auteure nous comble d’un court roman déjanté à l’écriture très fluide, aux scènes parodiques, aux clins d’œil télévisuels... [...] Léa Arthemise nous offre un très bon moment de détente avec La Flémingyte aiguë, un récit aux accents humoristiques qui saura nous dérider les zygomatiques.

Lire ou Mourir - Platinegirl (oct. 2011) : Il y a des livres qui valent la peine d'être lus tant ils nous surprennent et bouleversent notre univers de lecteur. La flémingyte aiguë en fait partie... [...] impossible à classer tant il franchit toutes les limites à la fois ! Je vous le recommande si vous avez envie de nouveauté et si vous n'avez pas peur de perdre la tête au passage !

 
Accueil Politique éditoriale
Auteurs
Où trouver nos livres Evénements Liens partenaires Contacts
Plan du site