Olivier Gérard  

 


Le site de l'auteur

Né d’une mère filleule de la Reine Victoria, d’un grand-père directeur d’Opéra, d’un grand-père adoptif architecte et peintre Art Nouveau, d’une grand-mère cantatrice et d’un père juriste, Olivier GÉRARD, rêvant au milieu des flammes qui dévorent sa maison natale, ne pouvait qu’être tourmenté par l’ange de la création et lanciné par les sirènes de l’aventure.

Matelot, il devient à bord d’un croiseur le photographe d’un amiral obsédé par son image médiatique. Au Japon, il vit un an dans un sanctuaire zen, bercé par les gongs et les soutras des moines, tout en apprenant le nom des fleurs. Il passe six mois au Brésil à hanter les pavés des rues coloriées et les trois cent soixante-cinq églises de Bahia de Tous les Saints, s’initie à la capoera, gagne en bus les confins du Nordeste où sévit la peste. Il rallie une expédition scientifique à Djibouti et, à bord d’un ketch promis à un prochain naufrage, vogue sur les traces de Rimbaud dans le Golfe de Tadjura jusqu’à l’Ile aux Boutres.

Réalisateur et scénariste, après avoir assisté Orson Welles, Louis Malle, Philippe de Broca, Jean-Paul Rappeneau, Jacques Deray, Robert Mazoyer, travaillé avec Alain Delon, Jean-Paul Belmondo, Catherine Deneuve, Jeanne Moreau, Claudine Auger, Claudia Cardinale, il a lui-même réalisé des séries télévisées, notamment au Japon avec Yoko Shimada – vedette de Shogun, – en Pologne avec Claire Bloom – vedette de Limelights avec Chaplin, etc.

Il est l’auteur de : La Meute de la Lune et Prions pour la Mort (réedité chez Lokomodo en 2012)

Te retourne pas, Handala ! a été publié en mai 2010


Accueil Catalogue Où trouver nos livres Evénements Liens partenaires Contacts Politique éditoriale
Plan du site