Michel Wyn  




 

Jeune diplômé de Sciences Politiques et de l'IDHEC, Michel Wyn débute sa carrière de réalisateur en devenant l'assistant de grands cinéastes tels que René Clément, Henri Verneuil, Christian-Jaque, André Hunebelle, Vincente Minnelli, Joshua Logan, Romain Gary, Stanley Donen, et participe aux tournages de célèbres films tels que « Paris brule-t-il ?» « Le Président », « La tulipe noire », etc.

En 1964, il réalise un court métrage « One day » qui reçoit le Grand Prix du Cinéma Indien et le Golden Gate Award 1964 (San Francisco).

Avec la passion qui le caractérise, Michel Wyn ouvre la voie des grandes séries télévisuelles, signant notamment « La Demoiselle d'Avignon », « L'Homme qui revient de loin », « La Cloche Tibétaine », « Fabien de la Drôme », « L’Affaire Saint-Romans », « La Valise en carton », « Félicien Grevèche », série qui sera récompensée par le Sept d’Or du Meilleur Feuilleton 1987, le Grand Prix Télévision de la SACD 1987 et qui vaudra à Sylvain Joubert le Grand Prix d’Interprétation de REIMS en 1989 ; Michel Wyn alterne avec des téléfilms, « Les témoins », « La petite flamme dans la tourmente » d’après A. Soljenitsyne, « Plus amer que la mort », « Un petit paradis », etc.

Au cinéma, il réalise deux longs métrages : « Les suspects », et « Oublie-moi mandoline », une comédie au scénario signé Jacques Faizant.

Après avoir fait tourner Louis Velle, Marthe Keller, Sylvain Joubert, Coluche, Renaud, Jean Piat, Philippe Léotard, Mimsy Farmer, Michel Bouquet, Irène Papas, Paul Meurisse, Bruno Cremer, Yollande Foliot, Richard Berry, et tant d'autres visages familiers du cinéma et de la télévision française, le besoin de communiquer sa passion à de jeunes étudiants en cinéma va l'amener à enseigner la réalisation au Conservatoire Libre du Cinéma Français, et à prendre la direction de stages de scénario et de formation de l’acteur à l’écran au Centre Européen pour la Production de Films.

Il rédige au passage « Le cinéma et ses techniques »  et divers scenarii et pièces de théâtre.

Michel Wyn est aussi l'auteur de deux ouvrages racontant la trajectoire d'une intense vie au service de la mise en scène :

« A la sante des frères Lumière » (Editions Yris, 2005)

« Mes années Lumière » (Editions Yris, 2007)

Passionné de photos, il réalise de nombreux reportages photographiques lors de ses voyages à travers le monde : Chine, Birmanie, Vietnam, Syrie, Mexique, Pérou, Inde, Argentine, Chili, Yémen, Sibérie, Mongolie, Laponie, Ethiopie, Jordanie, etc… et expose, en collaboration avec son épouse Annick Wyn, à Paris et en Province.

Michel Wyn, avec une sensibilité et une vitalité qui ne lui ont jamais fait défaut, nous livre son premier roman « VINGT ANS L'AN QUARANTE» .

Son deuxième roman est paru en octobre 2012 : Adieu la vie, adieu l'amour

Paru en novembre 2013 : Il était une fois un clap


Accueil Catalogue Où trouver nos livres Evénements Liens partenaires Contacts Politique éditoriale
Plan du site